La plateforme infinite RPG fermera à partir de novembre 2019. En savoir +
{{{$data->nom}}}

AfterKio, l'enfer d'un renouveau

Teks

Description :

La plupart des Teks sont des individus qui ont toujours vécu à Galiée, que ce soit avant ou après le cataclysme. Ayant accès aux plus vastes réserves d’informations scientifiques, ce sont de talentueux chirurgiens mécaniques, capables de remplacer des membres entiers par des prothèses cybernétiques, utile pour remplacer un membre perdu ou bien pour se greffer une arme à vie. Ces savoirs faisant toutefois part de l’ancien monde, on ne peut pas dire que les teks soient de véritables créateurs, mais plutôt de bons bricoleurs, réutilisant des prothèses ou assemblages dénichés dans les ruines. Il va de soi que ces implants sont coûteux et relativement rares. Le meilleur moyen de se procurer une prothèse à prix accessible reste donc d'amener du matériel déniché lors de fouille à un expert Teks.


Particularités :


Les modifications des Teks sont le plus souvent visibles, bien que les médecins sachent très bien dissimuler les interventions mineures par de la peau synthétique passant complètement inaperçue. Oeil bionique : vision infrarouge, augmentation portée, zoom etc

  • Capteurs auditif : augmentation de l'ouïe, reconnaissance des sons
  • Augmentation cyborg : amélioration d’un membre avec des ajouts mécaniques
  • Cyborg classe 1 : membre mineur remplacé par un équivalent tek (pied, main, organe etc).
  • Cyborg classe 2 : membre majeur remplacé par un équivalent tek (bras jambe, plusieurs organes etc)
  • Cyborg classe 3 : plus de la moitié du corps est constitué de composants teks.

Tout membre cyborg aura une constitution augmentée, de même que sa rapidité, etc. Evitez tout de même les personnages surpuissants. Pour un cyborg C3, vous pouvez par exemple lui donner : une fonction de défense (corps blindé), une fonction offensive (bras armé), et le reste des améliorations plus banales.


Origines Kiowenoises :

Les Teks sont un curieux mélange d’Ertz, et sans doute de Truniens. on retrouve chez eux le goût de la science, et même s'ils ont beaucoup perdu durant les guerres, ils ont pu conserver de nombreux appareils et pièces en sûreté. De plus, malgré les dégâts endurés par leurs anciennes cités aériennes, leur chute les a remis en contact avec les ruines de leurs premières grandes avancées. Qui sait, peut-être que les décombres désormais bien enfouis révéleront des trésors utiles?

0