La plateforme infinite RPG fermera à partir de novembre 2019. En savoir +
{{{$data->nom}}}

AfterKio, l'enfer d'un renouveau

Scène libre : Une journée normale à Port-Sauveur

Créer une scène libre Répondre

RP posté le

Une journée normale à Port-Sauveur : les tristes murs de briques nues endiguent et guident la masse anonyme et hétéroclite mais en mouvement constant qu'est la foule. Ce flot humain - ou non - foule du pied le sol boueux, crottant ainsi chaussures et jambes. Par moment un passant se démarque en poussant un juron après avoir marché dans une substance non-identifiée pour aussitôt se réintégrer dans l'anonymat de cette entité mystérieuse et cruelle.

Les humains composant cette amas ne se soucient gère des échafaudages suspendus au-dessus de leur tête, se contentant pour la grande majorité d'un coup d’œil inintéressé avant de fixer l'arrière du crâne de la personne d'en face. Seuls quelques individus les fixent d'un air envieux. Ce sont des chômeurs, nombreux à Port-Sauveurs.

Parmi ces quelques énergumènes, certains prennent leur courage à deux mains et abordent les travailleurs dans l'espoir de trouver un poste - même temporaire. Mais très souvent ils repartent déçus, et encore plus désespérés qu'ils ne l'étaient déjà.


Zi'far Fulmine.

Encore une fois à la chasse d'un emplois ou d'une offre intéressante, elle a subit son énième refus de la semaine, semaine qui ne fait que commencer. Cette fois-ci, l'excuse du chef du chantier était que "plus d'ouvriers les mènerait direct à la faillite".

Tu parles ! C'est juste qu'un humain ordinaire les intéresse pas. Il faut qu'un aspirant soit au moins Biotek ou Tek pour qu'il commence à intéresser les patrons. Qu'ils aillent au Diable, ces fils de traînées et leurs améliorations !

Marmonnant ainsi dans sa barbe, le brin de femme brune aux yeux noirs et fatigués se fraie un chemin à travers la masse changeante en quête de quoi subvenir à ses besoins. Sentant l'odeur du pain chaud à travers les relents de sueurs de la foule, elle pose une main squelettique sur son ventre grondant. Cela fait trop longtemps qu'elle n'a pas eu de repas digne de ce nom, cela se voit sur son visage et son corps. Mais n'ayant pas de quoi payer, elle se contente de serrer les dents et de s'enfoncer dans la foule.

Dans son errance, elle murmure d'une voix rêveuse.

"Si seulement quelqu'un pouvait bien me filer du taf' ..."

0

RP posté le

Venant de sortir de mon travail, j'avais récupéré mon petit frère à la maison et avait pris mon panier pour faire quelques achats. Nous marchions dans cette foule monstrueuse qui emplissait la rue, évitant les gens comme nous pouvions en slalommant à travers eux. Je tenais Emmerick par la main près d'une boulangerie quand celui-ci me tira la manche. "Qu'est-ce qu'il y a?" lui demandais-je tout en observant les différents pains frais et odorants que nous proposait l'artisan. "Regarde, par là. "Je me retourna pour voir de quoi il parlait. Il pointait du doigt une femme dans la foule qui avait l'air affamée. Elle tenait son ventre d'une main squelettique et paraissait fatiguée. Comprenant qu'il voulait que je l'aide, je me retourna vers le vendeur et pris deux miches de pain, je le paya en vitesse et alla à la rencontre de la jeune femme. "Bonjour, désolée de vous déranger, mais je vois que vous n'avez pas mangé depuis plusieurs jours. " disais-je en désignant sa main. "Venez manger à la maison, il y a toujours une assiette de plus au cas où. "

0

RP posté le

Ayant entendu une voix relativement jeune l'interpeller, Zi'far se retourne pour voir une jeune femme la fixer du regard en lui faisant une proposition alléchante (au sens littéral en plus). Cependant, un point la turlupine : elle n'est pas la seule à être affamée, non ? En plus, elles ne se connaissent même pas, elle n'a aucun intérêt à faire ça.

Il faut dire qu'en ces jours d'égoïsme, il est courant pour la populace d'abandonner ceux n'ayant pu satisfaire leur faim, se contentant d'un vague regard de condescendance pour les sans-abris que la faim fauche. Il est donc entièrement normal pour la femme trentenaire de se méfier de cette proposition trop généreuse.

Elle s'apprête donc à répondre sur un air méfiant, quand elle s'apperçoit de deux choses : elle est la seule dans cette foule à être pitoyable à regarder, et la jeune femme a vraiment l'air sincère, voire même inquiète pour elle.

Elle se contente donc de sourire avant de lui répondre. Après tout, je peux aussi la rembourser pour sa gentillesse, non ?

"Merci pour ton invitation, je l'accepte avec plaisir."

Elle sourit face à l'air visiblement ravi de son interlocutrice.

0

RP posté le

À l'Entente de sa réponse, je ne pû m'empêcher de sourire, trop heureuse de pouvoir lui venir en aide. "C'est par là!" lui indiquais-je en prenant le chemin de la maison, tenant mon frère par la main pour ne pas le perdre. Au bout d'un quart d'heure de marche, je sortis mes clés et entra à l'intérieur, m'effacant pour laisser passer la femme. "Emmerick tu veux bien mettre la table? Je m'occupe du repas. " lançais-je en retirant mon manteau. "Installez-vous à table, j'en ai pas pour longtemps. Au menu, viande de bœuf et pommes de terre sautées, rien de tel pour retrouver des forces! " souriais-je à nouveau.
4
Invité
Invité a commenté :
Petite remarque : est-ce que tu pourrais diviser le tout en plusieurs paragraphes ? Ça aère ton rp, et le rend plus agréable à lire.

Merci de tes réponses sinon !
Publié Wed, 16 Aug 2017 18:14:17 +0200
Maylin
Maylin a commenté :
(Désolée je viens de voir ton post) En fait normalement j'écris en plusieurs paragraphes, parce que justement moi aussi je trouve ça bien plus agréable à lire, mais quand je le publie ça reviens en bloc, donc je sais pas trop comment faire..
Publié Tue, 22 Aug 2017 22:40:47 +0200
Invité
Invité a commenté :
Essaie de modifier le style que tu utilise (tout à gauche de la barre d'option au dessus de la zone où tu écris ton post). Ci c'est pas ça, bidouille les autres options : c'est un peu du hasard ensuite.
Publié Fri, 25 Aug 2017 19:58:54 +0200
Afficher plus de commentaires

RP posté le

À l'entente du nom du petit frère, Zi'far eu un moment d'hésitation. D'habitude, quand elle est invitée, elle connaît le nom de ses hôtes. Mais dans ce cas, elle ne connaît rien d'eux. Est-ce vraiment bien de ma part de me comporter comme ça ?

Elle se reprend et rentre dans la maison, reconnaissante pour pouvoir avoir un repas ce midi. Un jour normal, elle aurait dû rationner ses ressources qu'importe à quel point elle est affamée. Cependant, elle déjeunera au chaud, avec une compagnie qu'elle espère agréable. C'est la fête ?

Elle donne toutefois une précision :

"Ah, si tu pouvais juste ne pas me donner une trop grande portion, ça m'arrangerait. C'est mauvais pour l'estomac de beaucoup manger d'un coup après une période de famine."

Elle hésite un moment, puis face à l'air amical de ses hôtes et à l'intérieur cosy de cette maison, elle se résout à poser enfin cette question qui lui trottait depuis un moment en tête :

"Je m'appelle Zi'far Illtria, et je suis une ingek. Et toi, comment t'appelles-tu ?"

0

RP posté le

"Ne t'inquiètes pas, je te servirais raisonnablement. " la rassurais-je en faisant cuire les pommes de terre. J'en mettais quelques portions de plus pour qu'elle puisse en emporter. Elle se présenta comme Zi'far Illtria, une ingek. "Enchantée! Moi c'est Maylin Siinian, et voici Emmerick Siinian, mon petit frère. Nous sommes aussi des Ingeks. " lui souriais-je comme pour la rassurer. Je finis de préparer le repas et apporta le tout à table, je crois que je m'étais laissée emporter sur les portions...
0

RP posté le

Assise à table et discutant avec Emmerick, le petit frère de Maylin, Zi'far voit arriver d'un air consterné les plats débordants de victuailles toutes plus appétissantes les unes que les autres. Elle fait de son mieux pour garder une figure digne et ne pas saliver ouvertement.

Après avoir insisté pour n'avoir qu'une petite part puis un rapide "bon appétit", le repas commence dans la plus bonne humeur que la femme ait jamais connu, du moins depuis ces quinze dernières années. Elle conserve son sourire jovial et plaisante facilement durant ce qu'elle considère comme un festin.

Puis, pendant que le repas est déjà bien entamé, elle adopte un air sérieux et s'adresse à Maylin en ces termes :

"Dis, qu'est-ce que je peux faire pour vous aider ? Je veux dire, je me sentirais mal de juste profiter comme ça de votre hospitalité, donc peut-être que vous avez un problème que je pourrais régler ou un bidule que je pourrais réparer ou bricoler ?"

0

RP posté le

Durant le repas déjà bien entamé, Zi'far me demanda si elle pouvait nous aider, m'expliquant qu'elle se sentirait mal, de profiter de notre hospitalité.

Je réfléchis deux secondes à la question. A vrai dire j'arrivais à me débrouiller pour entretenir la maison. Le seul problème était de laisser Emmerick seul à la maison.

"A vrai dire je n'ai rien à te proposer, ça me fait vraiment plaisir de savoir que j'ai pû t'aider. Cependant j'ai peut-être un travail à te proposer. Tu vois, moi-même je suis chargée du ménage chez un marchand, alors Emmerick est seul à la maison, et je peux de moins en moins m'occuper de notre logis. Ce que je te propose, c'est de garder Emmerick et de t'occuper de la maison, en échange tu seras nourrie logée et blanchie, avec un salaire à côté. Qu'est-ce que tu en pense? " lui demandais-je en la regardant d'un air des plus sérieux.
0

RP posté le

Zi'far se fige, totalement surprise de l'offre. Ce niveau de générosité est dangereux, très dangereux. Elle repose son couvert, fixe son regard dans celui de la jeune femme dans l'espoir de l'intimider. La pâleur générale de son vis-à-vis reflète bien sa trop grande innocence : on dirait qu'un rien pourrait la souiller.

La fixant toujours du regard, Zi'far exprime clairement sa pensée.

"Je vais être franche avec toi. Tu est trop gentille pour ton propre bien. Tu sais quel est la paie habituelle pour ce genre de travail ? Une bouchée de pain. Et toi, tu m'offre un traitement royal ? Clairement, tu te met en désavantage net dans cette affaire."

Elle respire un moment après cette longue tirade, puis reprend.

"J'ai déjà un endroit où dormir, et je suis mauvaise pour m'occuper des tâches ménagères. Ton petit frère, je peut tout au plus lui apprendre à survivre dans la rue ou le surveiller histoire qu'il ne fasse pas n'importe quoi. Je n'ai jamais eu d'expérience avec des enfants, donc je risque de mal m'en occuper.

Ce que je peut faire pour toi, c'est de réparer les fuites, repeindre les murs ou consolider un plancher. À la limite, je peut tenter de vous rapporter de la viande à l'aide de la chasse, mais le gibier se fait rare.

Alors, t'en pense quoi ? En échange de ce repas, je fait la maintenance de ta maison, ça te va ?"

Là dessus, Zi'far s'arrête et attend la réaction de son vis-à-vis.

0

RP posté le

Le regard que me lança la jeune femme fut des plus intimidants, mais malgré ma crainte je gardais un visage neutre, toujours avec un sourire poli. J'écoutais attentivement ce qu'elle me disais, consciente que Zi'far étant méfiante d'une telle offre.

Voyant qu'elle ne voulait pas de ma proposition, je décidais d'accepter la sienne, avec une petite dérogation.

"C'est d'accord, mais à une condition: si j'ai besoin de toi, tu viens et je te paye par un repas, ou avec de l'argent, comme tu le sens. Alors?"

2
Invité
Invité a commenté :
Content de savoir que ce RP n'est définitivement pas abandonné, et te voir de retour !
Publié Thu, 28 Dec 2017 11:51:09 +0100
Maylin
Maylin a commenté :
Mdr désolée du temps d'absence! I'm back mouhahaha!!!
Publié Thu, 28 Dec 2017 12:02:26 +0100

RP posté le

Encore une fois, Zi'far se fige de surprise.

À vrai dire ... C'est une proposition totalement intéressante et honnête. Elle fixe du regard son vis-à-vis, réfléchit un long moment avant de tendre sa main avec l'intention de serrer celle de la jeune femme.

"C'est d'accord. Cette proposition est beaucoup plus raisonnable."

Et alors que Maylin lui saisit la dextre, elle pose une dernière question.

"Alors, qu'est-ce que je peut faire pour t'aider aujourd'hui, May' ?"

0

RP posté le

Je saisis sa main fermement, contente qu'elle ai accepté ma proposition.

"Et bien... J'ai un problème de toiture, attend je te montre."

Je me leva et l'emmena à l'étage, dans le grenier plus précisément. Un énorme trou prenant une bonne partie de la toiture laissait entrer vents et pluies, faisant moisir le plafond des pièces du dessous.

"Tu penses pouvoir me réparer ça?"
0

RP posté le

Zi'far observe un instant la toiture en question, ou plutôt le manque de toiture. Elle est ... déstabilisée par le contraste entre la propreté de la maison et le désastre devant elle. En fait, le problème semble venir d'une poutre qui a pourri et qui a lâché sous le poids des briques.

Un coup d'oeil dans le coin du grenier l'informe de la présence d'une très grande bâche, de clous et d'autres ustensiles qui lui seront utiles pour rafistoler le toit, en attendant une réparation complète.

Elle jette un autre regard à la jeune femme à ses côtés, puis soupire.

Bon, il va falloir calmer un peu ses attentes avant de s'y mettre.

"Une poutre a pourrit et cédé. Tout ce que je peut faire à l'instant T, c'est de rafistoler le tout avec cette bâche. Mais ... comme j'ai été sur un chantier de construction navale, peut-être que je pourrait tenter de réparer la charpente. Cela pour quelques repas supplémentaires. Ca te va ?"

0

RP posté le

Je laissa notre invitée analyser la situation, et attendis patiemment sa réponse, qui ne tarda pas.

A l'entente de sa proposition, je ne pu réprimer le sourire qui se pointa sur le bout de mes lèvres.

"Ça serait parfait, et même si tu n'y arrive pas, au moins tu aura protégé notre plafond un certain temps. Pour les repas, je t'en fournirais le temps que tu travaille ici, 3 fois par jours et à emporter si tu veux. Mais tu me ramène mes plats!"

0

RP posté le

Encore une fois, Zi'far est un peu surprise de la générosité de Maylin, mais comme cette proposition reste raisonnable, elle hoche quand même de la tête. Et avant que l'autre jeune femme n'ait pu faire quoi que ce soit, elle la saisit par le poignet puis l'attire dans une accolade assez ferme avant de la relâcher et de se mettre au travail.

Elle sourit intérieurement, faisant peu cas de la réaction de l'albinos dans son dos.

0

RP posté le

Zi'far hocha la tête, surement pour approuver ma proposition.

Je lacha une exclamation de surprise quand elle me saisit par le poignet pour m'entrainer dans une accolade digne d'un homme.

Je rigola nerveusement quand elle me relâcha, passant une main dans mes cheveux.

"Est-ce que tu as besoin d'une quelquonque aide?"
0

RP posté le

Face à la demande de Maylin, Zi'far se contente de lui sourire avant de lui répondre.

"Non, c'est bon."

Puis elle se retourne vers son ouvrage, l'oeil déterminé à accomplir sa tache. Bon, au boulot ma grande !


Plusieurs heures plus tard, Zi'far regarde son ouvrage d'un air satisfait : elle a réussit à couvrir l'ouverture béante avec la bâche tout en faisant en sorte que la pluie ne puisse plus passer. Elle est même prête à affirmer que cette réparation à l'improviste pourra durer plusieurs mois sans soucis.

Au passage, elle en a profité pour mesurer la poutre à remplacer et à réfléchir à la méthode.

Elle soupire en se massant l'épaule droite - un vieux réflexe qu'elle a après avoir fait un ouvrage dont elle est fière - et sourit quand elle sent le regard de la jeune albinos sur ses épaules. Elle est repassée à de multiples reprises pour vérifier que tout se passe bien pendant qu'elle travaillait, mais n'est jamais intervenue. A-t-elle eu peur de l'interrompre dans son élan ?

Zi'far se retourne s'approche et lui sourit à pleines dent.

"Satisfaite ?"

0

RP posté le

Je passais régulièrement pour vérifier que tout se passait bien, je ne voulais pas la déconcentrer dans son travail et ne la dérangeais pas plus que nécessaire.

Je n'entendais plus un bruit à l'étage, je décidais alors de monter voir ce qu'il en était, et décrouvrit un toit protégé par un bâche semblant solide comme un roc, si l'on pouvait mettre un roc sur le toit...

"C'est parfait! Merci beaucoup Zi'far." répondais-je à sa question en mettant mes mains sur mes hanches.

C'était vraiment un gros travail, je n'avais pas réussis à l'accomplir seule, et cette femme l'avait fait en moins d'une journée.

"T'es vraiment douée." lui souriais-je en me retournant vers elle après avoir admiré son travail.
0

RP posté le

"T'es vraiment douée" hein ...

Avec un sourire mi-figue mi-raisin, Zi'far répond à la jeune femme en face d'elle en lui passant la main dans ses cheveux blancs sans s'en rendre compte.

"Les gars au chantier en auraient fait autant en dix minutes. J'ai perdu du temps bêtement en m'emmêlant les pinceaux au début."

Elle lui fait encore un grand sourire avant de sortir de la pièce.

"Bon, je vais pas trop tarder à y aller."

0

RP posté le

" C'est en s'emmêlant bêtement les pinceaux qu'on apprend. " la rassurais-je avec un petit sourire gêné, peu habituée à ce que quelqu'un me touche les cheveux.

Elle se mis alors à descendre les escaliers, déclarant qu'elle allait bientôt partir.

"Pas de problèmes, tu reviens quand tu veux. " répondais-je en la suivant jusqu'au rez-de-chaussée. "Est-ce que tu as besoin de quelque chose? "
0

RP posté le

Zi'far s'arrête, réfléchit un instant, puis répond tranquillement.

"Non, je n'ai besoin de rien. Si toi, tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas à me contacter. Tu peux laisser un message à mon attention chez moi, dans le bâtiment en ruine au nord qui était un ancien bâtiment de bain. J'habite dans la chambre du gardien."

Elle salue Emmerick en le serrant dans ses bras, en fait de même avec Maylin et s'apprête à sortir quand une idée lui traverse l'esprit. Elle se retourne avec un petit sourire malicieux.

"Dis, ça te vas si je pense de toi comme une amie ?"

0

RP posté le

J'aquiescais à sa réponse tandis qu'elle me pris soudainement dans ses bras pour me saluer. Sa question me surpris encore plus que cet élan d'affection qu'elle nous adressais peu avant.

"Heu... Et bien... Oui, je suppose, oui! " bégayais-je. "Mais pourquoi cette question?"
0

RP posté le

Zi'far, toujours avec un sourire malicieux, se contente de chantonner un "Secret ~ !" avant de s'éloigner à nouveau dans la masse informe de la foule, sans aucun regard en arrière.


Rentrée chez elle, Zi'far allume une lampe à pétrole datant de temps immémoriaux, s'affale sur la chaise et contemple les murs fissurés. Elle pense à cette journée qui aurait dû être normale. Au final, elle s'est trouvé une potentielle source de revenu, et a fait une rencontre qu'elle ne peut décrire que comme chanceuse.

Cette fille est gentille. J'espère qu'on se reverra.

C'est sur ces pensées qu'elle éteint la flamme dans la cage de cuivre.


HRP : Ceci est techniquement la fin de la scène libre, qui devait durer qu'une journée. Tu peux faire un dernier post de conclusion avec les pensées de ton personnage, ses actions, etc.

0

RP posté le

Je regarda Zi'far sortir de la maison après ce dernier mot d'un air interrogateur. Que voulait-elle dire par là?

Je haussa les épaules et ferma la porte, nous coupant de la foule qui arpentait les rues tels des zombies.

J'aime bien cette fille, elle est sympa et débrouillarde, je saurais à qui m'adresser quand j'aurais besoin d'un service.

Je souria malgré moi tandis que je m'occupais de mon frère, cette journée fut une belle journée.

[Hrp: J'espère qu'on pourra de nouveau RP ensemble! C'était une bonne expérience.]
9
Invité
Invité a commenté :
Je suis entièrement d'accord. Mais pour le prochain, j'aimerais tenter de le faire avec plus de monde. Partante ?

Ah, au fait, on met à jour la relation entre nos persos ?
Publié Tue, 06 Feb 2018 14:37:35 +0100
Maylin
Maylin a commenté :
Carrément, plus on est de fous plus on rit ^^ encore faudrait-il que du monde vienne sur le RP

Oui pourquoi pas, mais je ne sais pas du tout comment on fait...
Publié Tue, 06 Feb 2018 16:07:46 +0100
Invité
Invité a commenté :
Je crois que c'est à l'édition du perso, mais je suis pas sûr de comment procéder.
Publié Thu, 08 Feb 2018 23:41:49 +0100
Afficher plus de commentaires
Créer une scène libre Répondre
*/ ?>