La plateforme infinite RPG fermera à partir de novembre 2019. En savoir +
{{{$data->nom}}}

AfterKio, l'enfer d'un renouveau

Port-sauveur

Reconstruction : 71%

Un nom bien étrange, pour une ville bien plus étrange encore. Divers moyens de transports affolants y sont disponibles, la plupart sont créés de toute pièce ou bien maintenu en vie par les mécaniciens brillants de Port-sauveur. La proximité de Galiée et son goût pour la technologie en fait son principal client, mais les plus riches citoyens de Mepyrée ne crachent jamais sur les étranges véhicules que l'on pourrait leur fournir.

438ed494be4d751a3db36e465e1964f2.png

La ville tire son nom de son port maritime - bien que les divers mouvements de plaques l'ait coupée de son accès direct à l'océan - et de son port-canal, permettant de pénétrer dans le centre des terres de Kiowes en remontant un immense fleuve en partie navigable. Véritable empilage de tout et n'importe quoi, Port-sauveur a une apparence unique au monde, et quant on la visite pour la première fois, on se demande bien comment elle arrive à tenir debout. Les bâtiments ne sont guère alignés, et aucun n'a jamais tout à fait la même hauteur. Ses résidents sont des gens travailleurs, ayant à cœur la reconstruction de leur nouvelle demeure.

Massacrée par les guerres et les cataclysmes, la ville n'était plus qu'un tas de décombres quand divers groupuscules humains vinrent s' y abriter de la faune environnante. Décidant de recoloniser les lieux, de gros efforts furent faits pour remonter des murs, rebâtir le port, les maisons... Ce dur labeur fut récompensé par les anciens trésors que les ruines protégeaient : des pièces d'assemblages variées, d'anciens véhicules et machines étranges...

Ayant pris le pli de travailler ensemble pour mieux se relever, une grande communauté de savants : mécaniciens, chimistes, archéologues... mais aussi de marchands, navigateurs et explorateurs trouvèrent leur place dans cette ville. Se nommant eux-mêmes Ingeks, ils réunifièrent tous ceux intéressés par leurs savoir, créant de ce fait une nouvelle classe d'habitants sur Kiowes.

Leurs connaissances techniques étant bien moins avancées que celles des Teks et des Bioteks, ceux-ci leur laissent vivre dans la tranquillité, en profitant des services rendus par leur réseau commercial, toujours en essor. Néanmoins, si la balance penche en faveur de l'un des deux mouvements, Port-sauveur sera sans aucun doute menacée de perdre sa liberté.

La cité est régit par un représentant de chaque grande catégorie d'Ingek : un navigateur, un archéologue..., ce qui lui permet de ne jamais négliger une partie de ses occupants. Un grand bâtiment permet de gérer tous les aspects sociaux de la ville, faisant office de mairie fourre-tout. Chaque représentant y a son bureau et peut recevoir les demandes de tous les habitants.


Principaux lieux :

  • Port maritime : permettant d'accéder à Mépyrée comme à Galiée, et de prendre le large à la découverte de nouvelles iles, ou de longer les côtes pour rallier Yrs.
  • Port fluvial : permet de rentrer à l'intérieur des terres, et d'explorer les endroits difficilement accessibles par voie terrestre. certaines petites colonies ont pu être fondées le long du fleuve afin de permettre l'exploitation de matières premières : métaux, bois, végétaux...
  • Bâtisses : de tout styles, elles abritent les habitants, les commerces, les ateliers, auberges, compagnies de transport...
  • Mairie : lieu de gestion de la ville, chacun peut s'y rendre de 8h à 22h, et une permanence est toujours établie pour les urgences nocturnes.
  • Ruines : très nombreuses, on peut croiser des tas de pierres et de béton un peu partout en ville, mélangées aux bâtisses reconstruites.
  • Murailles : afin de décourager pillards et bêtes sauvages, une sorte de barrière hétéroclite a été constituée avec les matériaux inutiles des décombres.


0