La plateforme infinite RPG fermera à partir de novembre 2019. En savoir +
{{{$data->nom}}}

AfterKio, l'enfer d'un renouveau

Yrs

Reconstruction : 43%


Etrange morceau de terre qui à l'air de s'être greffé le long d'une côté, Yrs possède la faune et la flore les plus "normales" du monde. Si elle arrive à subsister par ses propres moyens, c'est uniquement grâce à sa capacité à produire des substances étranges, revendues le plus souvent à Mepyrée, bien que les quartiers les plus sombres de Galiée aient également certains contacts intéressants....

38cb3ce1341449f3c8dbbb6d09eaecf2.png

L'architecture de la ville mêle vieux édifices de pierre en pierres de taille, délicieusement sculptées, à quelques immeubles en verre extensif - matériau biotek imitant le verre, mais permettant de s'adapter aux aléas : auto-réparation, filtre UV, production de lumière... La plupart des innovations récentes sont dues aux Bioteks, Teks et Ingeks qui vivent en ville, plus ou moins en harmonie. Les Jeks, qui sont nombreux, se contentent généralement de s'occuper de leurs préparations et cultures, ou de vivre à leur façon atypique. Contrairement à la plupart des gens, ils n'attachent pas de réelle importance à la reconstruction de la civilisation, et se contentent souvent de vivre en s'adaptant à leur environnement. Ce sont sans doute leurs capacités étranges qui leur permet de se comporter de la sorte.

Malgré que la ville soit bien située et pourrait être bien plus prospère, cette forte population de Jeks à tendance à repousser la venue des autres classes. Qui aime s'installer dans un coin où la plupart des gens sont capables de vous dire à quoi vous pensez, ou à quelle heure vous allez y passer... Cela la rend par contre une cible privilégiée des deux monstres que sont Galiée et Mépyrée, qui seraient ravies de mettre la main sur la cité, en exclure une bonne partie des Jeks et se l'approprier...

En périphérie de la ville, on trouve quelques usines servant à la préparation des stimulants et extraction des composants primaires de végétaux. Quelques champs les bordent, à la fois pour l'agriculture et la culture des plantes exotiques, bien qu'il soit plus courant que celles-ci soient cultivées en serre ou directement prélevées dans la nature.

Il n'y a pas de réelle structure politique en ville. Les Jeks aux plus fortes capacités sont souvent consultés lorsque survient un problème, et pourraient faire office d'une sorte de gouvernement très passif. Les autres classes ont bien souvent leur propres petites organisations ou structures, mais chacun vit un peu comme il peut et comme il le souhaite.

La plupart des chimistes Ingeks partent souvent vivre quelques années ou plus à Yrs, ville bien mieux placée pour mener à bien leur expérimentations et créations de potions fortifiantes.

Les principaux lieux d'Yrs sont les suivants :

  • Centre-ville : organisé autour d'un vieil amphithéâtre dont l'origine doit remonter à plus de 800 ans, une grande place centrale permet à de nombreux négociants de se retrouver, et aux Jeks oisifs d'errer le nez au vent.
  • Immeubles en verre extensif : la plupart des Teks et Bioteks de la ville vivent dans ces bâtiments imposants.Les plus grandes entreprises de la ville y ont également leurs bureaux.
  • Bâtisses en pierre : Généralement plus prisées des Jeks et Ingeks, se sont de vieilles ruines qui ont pour la plupart été restaurées pour être rendues habitables. On y trouve également quelques ateliers, commerces, centres de transports Ingeks et divers bureaux.
  • Industries et laboratoires : lieux d'élaboration des stimulants, extraction de composants, synthèse d'aliments...
  • Serres : jalousement gardées, elles servent à la culture des plantes dont sont extraits composants et stimulants
  • Ruines : de nombreuses ruines jonchent encore le sol. Certaines sont squattées par des Jeks ou individus peu fortunés, et comme dans tout Kiowes, de nombreux aventuriers désireux de faire du profit les explorent de fond en comble, à la recherche de vieux trésors, ignorant leurs dangers. Néanmoins, le passé d'Yrs ne semble pas avoir été très porté sur la technologie, car très peu de vieux secrets y ont été révélés.



0